Notre atelier solidaire.

Notre Atelier solidaire d’insertion, ABI, à La Bresse.

Notre Atelier solidaire d’insertion, ABI, à La Bresse.

La plus belle et la plus importante de nos valeurs est l’humanité. Avant d’être un fabricant, nous sommes un groupement d’humains, imprégnés de nos histoires de vie, de nos caractères, de nos ambitions et de nos idées.

Parmi elles, le rêve de faire les choses bien, du début à la fin. Si nous mettons tout en œuvre pour que notre fabrication soit la plus saine et la plus qualitative possible, nous voulions accomplir de belles choses, humainement parlant.

Nous voulions, en tant qu’acteur économique local, profiter de notre activité pour tendre la main à ceux qui en ont le plus besoin. Nous avons alors décidé de faire de l’insertion notre fer de lance : une magnifique manière de transmettre notre savoir-faire et nos techniques, en permettant à des personnes éloignées de l’emploi de remettre un pied à l’étrier.

C’est ainsi qu’est né notre atelier ABI - Association Bressaude d’Insertion - dans lequel se transmettent des valeurs fortes d’entraide, de bienveillance, de bien-être et d’écoute de l’autre, au son des machines à coudre.

Précision et transmission.

Précision et transmission.

Au sein de l’atelier, une encadrante technique veille sur les couturier.e.s : rien n’est laissé au hasard. Chaque personne est traitée avec respect et considération. Chaque problématique rencontrée, qu’elle soit personnelle ou professionnelle, est prise au sérieux et étudiée afin qu’elle ne représente pas un frein au développement du collaborateur.

Pas d’injonction concernant d’éventuelles cadences dans notre atelier, simplement un impératif : communiquer quoi qu’il arrive, et continuer à s’épanouir dans ses fonctions.

Bien que nous aimerions les garder tou.s.tes, l’insertion, c’est aussi veiller à une sortie positive vers l’emploi. Pour cela, nos collaborateurs bénéficient d’un suivi personnalisé, adapté à chacun.e. Il leur arrive donc de nous quitter pour de nouveaux horizons professionnels, mais nous leur adressons toujours un au revoir heureux, émus de les avoir aidés à retrouver le chemin de l’emploi.

Nos couturier.e.s, à qui nous avons tendu la main, n’ont pas hésité à faire de même lors de la récente crise sanitaire, en mettant toute leur énergie et leur savoir-faire au service de la fabrication de masques pour les acteurs locaux exposés: une manière pour eux de boucler la boucle, et de tendre la main à leur tour.